Amis supporters, parents, sympathisants de tout horizon....Venez encourager vos équipes préférées tout au long de ce week-end !!! Allez les bleus(es) 💙💙

Beau souvenir pour les jeunes de Kinshasa

Germain M’Bemba, éducateur depuis une dizaine d’années à l’AS Cherbourg football a été l’auteur d’une belle initiative lors de son retour à Kinshasa, capitale de la république démocratique du Congo. Cet ancien joueur professionnel du SM Caen et ancien joueur de l’équipe première de l’AS Cherbourg a organisé, avec l’accord des politiques du pays africain, deux rencontres de football à l’issue desquelles les jeunes se sont vus remettre de nombreux équipements de football pour leur plus grand bonheur. Nous avons donc interrogé Germain sur ce projet…

Germain, pour quelles raisons as-tu souhaité organiser ce projet ?

Tout d’abord, cela faisait 26 ans que je n’étais pas retourné dans mon pays natal que j’ai quitté à l’âge de 15 ans. Je me rappel cependant qu’à l’époque, c’était moi qui jouait dans la rue au football et que nous n’étions pas très équipé. Pour cette raison, j’ai souhaité rapporter aux jeunes des maillots, des t-shirts ainsi que des ballons pour qu’ils puissent pratiquer leur passion dans de meilleures conditions.

As-tu été accompagné dans ce projet ?

Oui, d’ailleurs, je tiens à remercier plusieurs personnes qui m’ont aidé pour offrir tous les lots à ces jeunes notamment le président de l’AS Cherbourg Football Gérard Gohel qui a tout de suite adhéré au projet ainsi que M.Créteau (vice-président) et Jérôme Brétot (Responsable de la formation). Ensuite, je tiens à remercier aussi le président du SM Caen, M. Jean-François Fortin et M. Clairet, directeur de la Presse de la Manche qui n’ont pas hésité à me soutenir dans ce projet en offrant des t-shirts et des ballons.

Comment as-tu mis en place le projet une fois arrivé à Kinshasa ?

A l’origine, je souhaitais offrir ces lots à des jeunes qui jouaient au football dans la rue. Cependant, les élus du pays ont souhaité rendre cette manifestation officielle et m’ont donc demandé d’organiser des rencontres de football. Au final, deux rencontres ont été mise en place, une pour les adultes et une pour les jeunes, durant lesquelles les joueurs ont porté fièrement les équipements qu’on leur a offert.

Quels souvenirs vas-tu garder de cette manifestation?

Le plus grand souvenir qui va rester dans ma mémoire est la joie des jeunes lorsque l’on a distribué les maillots et les t-shirts. Ils couraient de joie, ils avaient les yeux qui brillaient, c’était vraiment fort. Je rêve de gagner au loto pour pouvoir leur offrir plus de matériel la prochaine fois que je retournerai au pays. (rires)

Propos recueillis par M.T

Les commentaire sont fermés.