Amis supporters, parents, sympathisants de tout horizon....Venez encourager vos équipes préférées tout au long de ce week-end !!! Allez les bleus(es) 💙💙

[REPORTAGE] A la découverte du football féminin !

Wendie Renard, Camille Abily, Gaëtane Thiney ou encore Louisa Necib. Vous les avez très certainement reconnues. Le 26 Juin 2015, au Canada, l’équipe de France féminine est passée toute près de la dernière marche de la coupe du Monde, seulement battues au penalty face aux demi-finalistes Allemandes. Ce n’est pas seulement l’équipe de France féminine, le PSG ou l’Olympique lyonnais. C’est tout le football amateur qui grandi et notamment l’AS Cherbourg féminin !

Aujourd’hui, le football féminin est en plein essor, 5% de l’ensemble des licenciés de football sont des femmes.Si ce pourcentage semble faible, il représente toutefois 65 628 pratiquantes. Rencontre avec nos joueuses de la section féminine.

Maëlle Righi répond à nos questions et nous fait découvrir sa passion pour le football !

Bonjour Maëlle, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Maëlle, j’ai 14 ans et je suis en internat à Brecey en section foot.

Qu’est ce qui t’a poussé à faire du foot ?

En CP, j’ai essayé plusieurs sports mais seul le football m’a beaucoup plu et donc j’ai continué et cela à pris une grande place dans ma vie !

Comment se passe ton début de saison ?

Mon début de saison avec les féminines U16 se passe très bien, nous avons gagné tous nos matchs et l’ambiance est vraiment très bien.

On sait que le football a souvent été considéré auparavant comme un sport masculin, qu’as-tu à répondre à cela ?

Ce sont les garçons qui ont commencé à jouer au foot donc c’est ancré dans la tête de tout le monde mais pour moi, c’est autant féminin que masculin ! D’ailleurs on m’a souvent fait remarquer que les matchs féminins étaient plus intéressants à regarder que les garçons en terme de fairplay !

L’ambiance est-elle différente chez les filles que chez les hommes ?

Les filles jouent moins la comédie pour moi. Je ne sais pas comment se passe l’ambiance chez les garçons mais moi j’aime beaucoup jouer avec les filles car elles ne critiquent pas et on s’entraide.

Le football féminin se développe de plus en plus , qu’aurais-tu à dire aux filles qui voudraient se lancer ?

Les filles qui veulent essayer sont les bienvenues, ce n’est pas qu’un sport de garçon, il faut se lancer ,et on attend que ça de rencontrer de nouvelles joueuses!

Que penses-tu de la section féminine de l’ASC ?

A l’ASC, il y a une bonne entente entre les filles, je prend du plaisir à jouer avec elles car ce sont mes coéquipières mais aussi mes amies. Mais il manque beaucoup de joueuses de l’age de 11,12,13 ans pour pouvoir faire une autre équipe.

Enfin , à titre personnel, tu es souvent retenue dans l’équipe de la manche, cela prouve également que le foot féminin est suivi et que l’on a toute ses chances de gravir les échelons ?

Oui, le district de la Manche organise beaucoup de détections entres les filles pour réunir les meilleures joueuses de la manche et faire des matchs contre d’autres départements, et c’est toujours un plaisir de rencontrer des filles d’autres clubs !

NDLR : Mathilde Larose, Isis Ruffel, Pauline Letourneur, Constance Mesnage et Astrid Pagnier (U12,U13F) viennent d’être retenues pour le centre de perfectionnement lors de la dernière journée de détection du football féminin.

 

Crée en 2011 , la section féminine cherbourgeoise dénombre 51 joueuses.

Rejoindre notre section féminine, c’est faire partie de l’une de nos trois équipes: une équipe sénior qui évolue au plus haut niveau régional, une équipe sénior à 8 en district et une équipe U16 PH. Nous sommes le seul club à posséder 3 équipes féminines sur la CUC ! Nous rejoindre, c’est également jouer à un bon niveau, en effet, l’équipe sénior féminine à 11 et les U16PH sont leaders de leur championnat respectifs et l’équipe sénior à 8 est deuxième ! Enfin, c’est la garantie de retrouver une très bonne ambiance, la joie de faire partie d’un club, de rencontrer de nouvelles copines !

 

Acteur dévoué de la section féminine depuis deux ans, Florent Sauvey nous explique son rôle auprès des filles :

Je suis responsable de la section féminine, je coordonne les trois équipes et je suis en parallèle entraîneur de l’équipe sénior féminine à 11. Après être passé par l’ensemble des catégories du club, j’ai décidé de tenter ce nouveau challenge, de passer à autre chose après mes dernières années en tant qu’entraîneur de l’équipe réserve masculine. La section féminine est une section qui se développe d’année en année. Le football féminin est différent. Le côté relationnel est beaucoup plus présent, l’état d’esprit est plus décontracté, il n’y a pas d’animosité et la concurrence est saine entre les filles. Elles sont toutes compétitrices et ont un mental de battantes, il y a peu de duel comme on pourrait le voir chez les garçons, la qualité technique est importante, même avec peu de physique on peut s’en sortir. Toutes les personnes qui souhaiteraient donner de leur temps pour nous aider dans l’accompagnement ou bien même dans d’autres tâches sont les bienvenues !

Plus que jamais, le football se conjugue au féminin… Alors n’hésitez pas à nous rejoindre !

Les commentaire sont fermés.