Amis supporters, parents, sympathisants de tout horizon....Venez encourager vos équipes préférées tout au long de ce week-end !!! Allez les bleus(es) 💙💙

LE BILAN MI-SAISON SENIORS AVEC LA R3 !

A l’heure de la trêve, voici un des premiers bilan de la mi-saison avec Stéphane Soullard, entraîneur de l’équipe R3 actuellement en tête du championnat !

 

1°) Bonjour Stéphane, quel bilan tires-tu de ces 5 premiers mois de compétition pour le groupe Séniors « B »…?

Avant toute chose, je souhaite une très bonne année à tout le monde, petits et grands. Pour répondre à la question, globalement je suis satisfait mais, comme je suis un éternel insatisfait de nature et que je cherche toujours à obtenir mieux de mes joueurs, je vais répondre qu’on aurait pu faire mieux. En effet, je reste convaincu que nous devrions posséder au minimum 3 points de plus au classement…Cela dit, sur 10 matchs de championnat, nous en avons gagné 8, pour 1 nul et 1 défaite. Depuis toujours, un champion ne doit pas perdre plus de 3 matchs dans sa saison et nous en avons déjà grillé un bêtement alors je dis, ATTENTION car le drapeau à damier est encore très loin de nous dire que l’on a gagné la course car nos poursuivants ont leur nez dans notre pare-chocs. Nous sommes aussi toujours qualifiés en Coupe des Réserves de Ligue. Un difficile 8ème de finale nous attend sur les terres des réservistes de l’AS PTT Caen (R2) d’où il n’est jamais simple de ramener quelque chose… ! Ce type de match ne peut qu’être formateur pour mes gamins. En termes d’investissement et de qualités du groupe, je n’ai rien à dire même si je sais encore une fois que l’on peut toujours faire mieux. Par contre, en termes d’infrastructures, une seule chose me vient à l’esprit, vivement que le premier coup de pelle du terrain synthétique soit donné… !
2°) Quel est pour toi le meilleur match de ton équipe et le pire à tes yeux…?
 
A mes yeux, notre meilleur match est incontestablement celui que nous avons réalisé à Agneaux où nous avons gagné 3-0. Dans les statistiques, c’est le type de match que l’on ne reproduit pas 2 fois dans la même saison et c’est bien dommage. Il y avait tout, qualité de l’adversaire, bon terrain, ambiance ‘’mouche que l’on entend voler’’ dans le vestiaire avant le match, beaucoup de discipline aussi bien défensive qu’offensive sur le terrain et, cerise sur le gâteau, un but de Jules Giot qui est pour moi le plus beau de notre 1ère partie de saison. Je me souviens m’être contenté de les regarder jouer sans quasiment dire un seul mot, ce qui très rare chez moi… ! Notre plus mauvais match est aussi incontestable que notre meilleur, c’est celui joué au FCEH d’où nous sommes rentrés bredouilles. Je ne vais pas en dire plus long car mes joueurs me l’entendent dire à chaque causerie d’avant-match depuis le jour de ce match c’est-à-dire le 20 octobre 2018. Ils savent pourquoi nous avons perdu et je sais qu’ils ont compris même si nous ne sommes pas à l’abri d’une pareille mésaventure… !
3°) Par quelle équipe tu as été le plus impressionné… ? 
Toutes les équipes de notre championnat ont un secteur de jeu, des joueurs, des valeurs qui font qu’elles ont toutes des points forts et bien sûr des points faibles et nous en faisons évidemment partie. Elles sont toutes capables de se battre les unes les autres. Notre championnat est très homogène. Certaines équipes ont pris du retard sur leurs prévisions, d’autres sont en avance. A l’heure actuelle, aucun médium ne peut affirmer qui jouera en R2, R3 ou D1 la saison prochaine…
4°) Quels ont été les points forts et faibles de ton groupe lors de cette première partie de saison…?
Si je dois ressortir un point fort, je dirais l’ambiance qui règne au sein du groupe dans lequel 31 joueurs sont déjà passés depuis le début de la compétition. J’ai des convictions depuis que je suis dans le football en tant que joueur ou coach. Parmi ces convictions, une ressort systématiquement lorsque les saisons se passent bien, c’est l’ambiance avec un grand A. Celle-ci est importante et joue un rôle primordial lorsque l’on se donne l’idée collective d’aller chercher quelque chose. Lorsque votre vestiaire est plus une bande de potes qu’une simple équipe de football, cela facilite énormément les choses pour un entraîneur. A cela il faut évidemment rajouter quelques qualités footballistiques et, sans prétention et avec beaucoup d’humilité, je pense que nous sommes armés de côté-là. Cela dit, les ingrédients ‘’bande de potes’’ et ‘’qualités footballistiques’’ ne suffisent pas. Il faut en effet les saupoudrer de sérieux, d’envie et d’ambition… ! Pour ce qui est du point faible, je vais surprendre en disant que parfois une trop bonne ambiance déconcentre inconsciemment un vestiaire. C’est donc aux joueurs de jongler avec la déconne et la compétition qui ne sont évidemment pas incompatibles mais, comme chacun le sait, il ne faut pas le faire en même temps et ça, c’est aux garçons de le comprendre… !
5°) On parle souvent de formation. Qu’apportent tous ces jeunes dans le giron des équipes Séniors…?
Personnellement, ils m’apportent beaucoup. Grâce à eux ou à cause d’eux, c’est selon, ils m’empêchent de m’endormir. Je suis obligé de suivre le mouvement dans lequel ils m’entraînent. Le contenu des séances doit être à jour si j’ose m’exprimer ainsi. Comme pour les programmes informatiques, les coachs sont obligés de se mettre à jour saison après saison. Il faut savoir que les joueurs, et les jeunes en particulier, sont très sensibles à ce qu’on leur propose. Cela met une petite pression sur l’entraîneur mais j’aime ça. Quand on les voit venir s’entraîner, courir et qu’on les entend rire et même s’engueuler, c’est toujours bon signe. Pour revenir au vivier cherbourgeois, ce sont des gamins qui m’apportent beaucoup de fraîcheur, d’enthousiasme et d’insouciance et cela fait un bien fou à mes 58 ans. Quant à leurs qualités de footballeurs, je me contente de cueillir les fruits du travail effectué en amont par David Laye et Mathieu Travers notamment. Mon travail n’est donc pas le plus difficile…
6°) Tes attentes en termes de jeu et de résultats sont-ils en adéquation avec tes objectifs ?
Je vais être très bref sur cette question car, pour parler concrètement d’objectifs, il faut les atteindre et c’est encore très loin d’être le cas aujourd’hui…
7°) Que peut-on souhaiter à notre football local pour 2019…?
Evidemment un club qui évoluerait en National 1 doit être l’objectif d’une ville comme Cherbourg en Cotentin et cela quelle que soit sa couleur. Pour le moment, cela me paraît difficile économiquement mais l’idée de revoir des clubs pros dans le Nord-Cotentin un jour ne doit pas quitter la tête de tous les joueurs, dirigeants, coachs, partenaires et responsables politiques. Cela dit, je me réjouis aussi de voir ou revoir des clubs comme l’Elan de Tocqueville, le FC Val de Saire, l’US Ouest Cotentin, l’US Côte des Isles et de les trouver ou les retrouver à un rang qui permet au football du Nord de la Manche de faire parler de lui. Dans ces clubs, comme dans d’autres, beaucoup de travail est accompli au quotidien par ce qu’on appelle des hommes de l’ombre qui mettent ou remettent leur club en lumière. Qu’ils continuent sans limites ce qu’ils font, le football que l’on aime leur en sera toujours reconnaissant.
8°) Si tu avais un vœu ‘’football’’ à formuler pour 2019… ?
 
Je vais être original en disant que mon vœu le plus cher est évidemment de gagner le titre de champion qui nous donnerait le droit de jouer en R2 la saison prochaine. Connaissant quelque peu les coachs adverses, je pense que le leur doit se rapprocher du mien et qu’ils vont donc tout faire pour rendre ma vie sportive difficile dans les mois à venir. Cela dit, ils me connaissent aussi et ils savent donc que je vais faire la même chose de mon côté. Il y en aura un qui sera heureux au bout du chemin et, encore une fois, aucun médium ne peut encore citer l’heureux élu qui franchira la ligne en premier… !

 

Les commentaire sont fermés.